Gaufres pour les pressés

3ème recette de gaufre après la version ultra légère et croquante ou encore la version archi savoureuse et moelleuse de C. felder, l’avantage ici c’est qu’il n’y a pas de temps d’attente pour faire lever la pâte (et pas de goût de levure, puisque… il n’y en a pas …). Recette inspirée de Mister Michalak.

Ingrédients pour 5-6 gaufres
160g de lait
150g de farine
2 blancs d’œufs
130g de beurre
15g de sucre
1 pincée de sel
1 pincée de vanille en poudre

Versez le sucre dans les blancs d’œufs et battre en neige.
Pendant ce temps, réchauffez sur feu doux le lait, le beurre et la vanille, jusqu’à ce que le beurre fonde.
Versez le mélange lait/beurre tiède sur la farine, ajoutez le sel.
Incorporez délicatement +/- 1 tiers de blancs d’œuf battu. Mélangez doucement puis incorporez le reste, toujours délicatement.
Versez (+/- 1 petite louche/gaufre) sur les plaques de votre gaufrier bien chaud.

Publicités

Gâteau d’anniversaire – 3 ans


Pour les 3 ans de mon petit filleul, pas besoin de chercher longtemps l’inspiration ce sera Flash Mc Queen. Un base de gâteau bien chocolaté (tiré du livre d’Elisabeth Biscarrat), une ganache, une pâte d’amande (rouge bien sûr) et le tour est joué !

Ingrédients
Pour le gâteau:
4 oeufs
20 cl de crème
80g de beurre
300g de chocolat noir de qualité
150g de farine
1 càc de bicarbonate
100g de sucre

Pour la ganache
100g de chocolat noir
50g de crème
1 càs de beurre

+ une pâte d’amande + un disque de papier azyme cars (j’ai trouvé le mien chez Sweet’n Fairy).

Préchauffez le four à 180°.
Faites fondre a feu très doux le chocolat et le beurre. Mélangez. Hors du feu ajoutez la crème.
Dans le bol de votre batteur, versez les œufs et le sucre. Fouettez. Quand le mélange est bien mousseux, ajouter la farine et la levure. Mélangez à la maryse. Ajoutez le mélange chocolat/beurre/crème. Bien mélanger. Versez dans un moule, enfournez pour +/- 40′.
Vérifiez la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau.
Démoulez et laissez refroidir.

Préparez la ganache: faites fondre doucement le chocolat dans une caserolle. Dans une autre casserole, chauffez la crème, une fois à ébullition, la verser en 3x sur le chocolat. Ajoutez ensuite le beurre. Laissez tiédir puis versez sur le gâteau.

Aplatir la pâte d’amande (utilisez un peu de maïzena pour que la pâte ne colle pas au plan de travail). La pâte doit être bien fine. LA disposer très délicatement sur le gâteau recouvert de ganache. Lissez doucement les bords du gâteau, coupez l’excédent.
Disposer un tout petit peu de confiture (ou tout autre produit qui vous tombe sous la main: caramel/miel/ganache/etc.) au centre du gâteau afin de ‘fixer’ le disque d’azyme.

Brownie caramel

Brownie + caramel ca cartonne mais mieux éviter de comptabiliser la valeur énergétique (on a quand même quasi un paquet entier de beurre…). Mais franchement ce serait bête de ne pas tester…
La recette est inspirée du magnifique livre ‘gateaux’ de C. Felder …
Je propose une version légèrment simplifiée (j’ai juste enlevé les fruits secs sablés de la déco)
Attention, c’est très addictif

Ingrédients
90g de chocolat noir
160g de beurre
3 oeufs
115g de cassonade + 115g de sucre semoule
40g de farine
10g de cacao
125g de fruit secs de votre choix grossièrement haché (C. Felder propose 75g de noix, 20g de noisettes, 20g d’amandes, personnellement j’ai opté pour un maximum de noix de pécan et un peu d’amandes)
115g de crème liquide
1/4 de gousse de vanille
75g de sucre
75g de glucose
40g de beurre
1 pincée de fleur de sel

Préchauffez le four à 170°C.
Torrefiez les fruits secs.
Faites fondre doucement le chocolat dans une casserole avec 170g de beurre.
Battre en neige 3 blancs d’oeufs.
Dans un autre récipient, mélangez 3 jaunes d’oeufs, la cassonade et le sucre semoule. Ajoutez le mélange chocolat/beurre fondu. Bien mélanger. Ajoutez la farine et le cacao. Incorporez les fruits secs torréfiés, puis ajoutez délicatement les blancs en neige. Versez dans un moulee t enfournez pour 25′.

Pendant ce temps, préparez le caramel: Faites chauffez sur feu moyen la crème liquide avec les graines de vanille.
Faites chauffez dans une casserolle le sucre (75g) et le glucose. Lorsque le mélange est bien fondu et qu’il a une belle couleur caramel, ajoutez en plusieurs fois la crème chaude. Bien mélanger. Remettre sur le feu et faire bouillir 2′. Retirez la casserole et ajoutez le beurre (40g). Bien mélanger. Ajoutez ensuite la fleur de sel. Laissez tiédir, versez ensuite sur le brownie.

Gâteau chocolat courgettes

Envie d’alléger le traditionnel cake chocolat? Il suffit de remplacer le beurre par des courgettes. Le résultat est vraiment bon, nettement moins lourd que les moelleux classiques.
Comme on n’est pas des ‘ultra’, on met quand même du chocolat dans la préparation.
Pour rajouter du moelleux j’imbibe le gâteau après cuisson de jus d’orange (pressé).

Ingrédients: (pour un moule rond de 24cm)

170g de chocolat noir 70%
3 oeufs
70g de sucre pure canne + 20g de sucre de fleur de coco
40g de farine complète + 40 g de farine blanche
1 cuil. à café de levure chimique
1 courgette d’environ 250g
1 cas de cacao
1 pincée sel
Zeste d’une orange bio
Jus d’1/2 orange

Préchauffez le four à 170°C.
Faire fondre le chocolat au bain marie.
Fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux.
Pelez et râpez la courgette, ajoutez la courgette rapée au mélange oeufs/sucre. Ajoutez ensuite le chocolat fondu. Mélangez à l’aide d’une maryse.
Ajoutez la farine, le cacao, la levure et les zestes d’orange en mélangeant jusqu’à obtenir une préparation lisse et homogène.
Versez la préparation dans un moule recouvert de papier sulfurisé, légèrement beurré.
Enfournez 25-30 minutes.
Une fois sorti du four, versez le jus d’orange. Laisser refroidir puis démouler.

Cheesecake glaçage mangue


Si vous êtes au régime, passez votre chemin, mais ce serait quand même dommage car c’est carrément trop bon …
Je vous livre ici une version avec glaçage fruité (optionnel) c’est meilleur & plus joli (même si ici je l’ai fait un peu a l’arrache). Je l’ai réalisé avec une mangue mais n’hésitez pas à varier les plaisirs (passion, framboise, etc.).
Idéalement à préparer la veille.
Recette largement inspirée de celle de Julie Andrieu.

Ingrédients (pour un bon gros gâteau de +/- 10 personnes)
200g de speculoos
150g de petit beurre
80g de beurre
4 œufs
180g de sucre
1 pincée de vanille
500g de cream cheese 50%
250g de crème épaisse (on vous avait dit de passer votre chemin si vous faites régime)
250g de fromage blanc (pas un produit light hein ;), faut rester cohérent)

Pour le glaçage
Une grosse mangue mure
2 feuilles de gélatine
Le jus d’1/2 citron

Préchauffez votre four à 200°C.
Mixer les biscuits avec le beurre.
Beurrez les parois d’un moule à charnière. Disposer les biscuits mixés, bien presser (insister lourdement, ça doit être compact) et enfourner pour 10’.
Retirez le biscuit et réduisez la température du four à 140°C.

Blanchir les œufs avec le sucre. Ajoutez la vanille, la crème épaisse, le fromage blanc et le cream cheese jusqu’à avoir un mélange bien homogène.
Enfournez pendant 1h20. Au bout d’1h20, laissez le gâteau refroidir dans le four.

Entre temps, préparez le coulis de mangue :
Faire tremper la gélatine dans de l’eau froide.
Mixez les dés mangue, filtrer. Ajoutez le jus de citron. Si besoin ajoutez un peu de sucre (maximum 20g, personnellement je ne rajoute rien) ou du jus de citron selon votre goût.
Chauffez légèrement (ne pas faire bouillir !) le coulis et ajoutez la gélatine, bien mélanger jusqu’à ce que la gélatine soit complètement fondue.
Coulez le glaçage sur le gâteau (froid bien sûr).
Réservez au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Ultimate banana cake


J’en ai testé des recettes de cake bananes, on a des connaisseurs très pointus à la maison. Je vous livre la seule qui a réussi a suplanter le Parlor Coffee.
Je dois dire que meme moi qui ne suis pas trop fan à la base j’ai bien craqué. Le truc: l’ajout de caramel à la pâte.
Recette idéale si vous avez quelques bananes bien (trop) mûres qui se laissent aller dans votre corbeille à fruits.

Ingrédients
2 bananes bien mûres
160g de farine
1 càs de levure
3 œufs
150g de beurre
200g de sucre
1 bonne pincée de fleur de sel

Préchauffez le four à 180°C.
Préparer un caramel en faisant fondre 100g de sucre à sec dans une casserole. Lorsque le sucre est fondu et coloré, ajoutez hors du feu 50g de beurre et la fleur de sel. Bien mélanger.
Faire fondre 100g de beurre sur feu doux.
Mélangez les œufs et les 100g de sucre restant jusqu’à obtenir un mélange mousseux. Ajoutez la farine, la levure, le beurre fondu. Bien mélanger. Ajoutez le caramel.
Découpez les bananes en rondelles, les ajouter à l’appareil à cake. Versez dans un moule recouvert de papier sulfurisé.
Enfournez 20’, ensuite laissez cuire 20-25 à 160°C.

Cake maroccain

Je ne jette jamais le pain, je le fais sècher, le mixe en chapelure et l’utilise en pain de viande, panure, … ou dans des cakes. Ici dans un version maroccaine bien parfumée.
Cette recette est a nouveau inspirée du blog ‘c’est ma fournée‘. J’ai encore diminué les doses en sucre et augmenté le dosage de citron dans le sirop d’imbibage.
Le résultat, un cake archi moelleux, bien parfumé, à tester !

Ingrédients
4 oeufs
100g de poudre d’amandes
50g de chapelure
100g de sucre
40g de sucre de fleur de coco
100g d’huile de pépins de raisin
1 petite càc de bicaronate (ou de levure chimique)
1 bonne pincée de canelle
1 (gros) citron (bio)
1 (petite) orange (bio)

Préchauffez le four à 150° chaleur tournante.
Mélangez dans votre robot les œufs, l’huile, la poudre d’amande, la chapelure fine, les sucres, la cannelle, le bicarbonate. Ajoutez les zestes d’un citron et d’une orange.
Versez dans moule (préalablement chemisé de papier sulfurisé ou de papier aluminium)
Enfournez pour +/- 45’.
Pendant ce temps pressez le jus des citron et de l’orange (je n’ai pris que le jus d’1/2 orange).
Une fois le cake cuit, versez 1/3 du jus d’agrumes sur le cake (encore dans son moule), laissez le liquide pénetrer (vous pouvez remettre un peu le moule dans le four, porte ouverte). Au bout de 5-10’ démoulez délicatement, versez le reste de jus sur le cake (le cake se présente à l’envers).