Pain à l’épeautre maison

pain epeautre_cuisine bobo
Faire son pain à la maison sans machine et avec un four d’étudiant…
Ben en fait c’est en fait un jeu d’enfant.
L’autre jour j’étais tellement scotchée par le prix de mon pain bio rikiki acheté au marché (bon OK j’ai pas choisi le marché meilleur marché mais quand même…). Bref, j’ai décidé de tester une version maison en me basant sur le livre ‘mes racines en cuisine de ‘Taty’ (merci Julie pour la découverte !!!). Son truc : utiliser du jus de citron (ça aide le gluten à travailler) et de l’eau pétillante.
Le résultat est super bon et en plus vous pouvez customiser selon vos envies.

Ingrédients pour un pain moyen
450g de farine d’épeautre
1 càc de levure sèche de boulanger
3 càs de jus de citron
De l’eau pétillante (+/-20cl, mais ça dépend de votre farine).
1 càc de sel

Versez 10 cl d’eau, le sel, la levure, le jus de citron dans le bol de votre robot. Versez ¼ de la farine. Mélangez avec le pétrin. Ajoutez un 2ème quart de farine (si besoin ajoutez un peu d’eau). Mélangez. Ajoutez le reste de farine, ajustez si besoin en rajoutant de l’eau. Il faut que la pâte soit élastique et souple.
Pétrissez 2-3 minutes la boule de pâte manuellement (comme le fait chef Simon ici)
Déposez la boule de pâte dans un moule recouvert de papier sulfurisé. Caressez le pâton d’une main mouillée d’eau. Recouvrir d’un torchon (en prenant soin qu’il ne touche pas la pâte). Laissez pousser dans un endroit chaud pendant 2h-3h.
Lorsque le pâton a doublé de volume, enfournez dans un four préchauffé à 160°C. Pensez à mettre également dans le four un petit bol en céramique rempli d’eau.
Laissez cuire 50 minutes environ (vérifiez la cuisson en piquant une aiguille, elle doit ressortir sèche)

Publicités

Soupe crue carotte céleri

soupe crue carotes céleri_cuisine boboAprès une cure de monodiète, j’essaie d’adapter mon alimentation en tentant la cuisine vive et les recettes de Pol Gregoire et Françoise De Keuleneer tirées du livre « vitalité gourmande, les secrets de l’alimentation vive ».
La soupe crue, ça ne me tentait pas trop, mais franchement je trouve ça très savoureux, on retrouve mieux le gout des legumes et en plus c’est prêt en quelques minutes.
L’idée des recettes crues est, selon les auteurs, de conserver les micro nutriments des aliments et d’éviter la production de molecules toxiques engendrées par la cuisson (surtout au delà de 110°C). Je ne suis pas une intégriste du cru, mais ça change et puis surtout c’est bon…

Ingrédients (pour 4 petits bol de soupe)
4 carottes
3 branches de céleri
Le jus d’un citron
1 tige de citronnelle
2 càs de tamari
6 càs d’huile de sésame
Facultatif : algues du pêcheur
Nettoyez les carottes et le cèleri, coupez-les en gros morceaux. Mettez-les dans le bol de votre mixeur (idéalement un vitamix). Ajoutez la citronnelle, le jus de citron, le tamari, l’huile de sésame, ajoutez un peu d’eau pure (un peu si vous aimez les soupe un peu épaisse, plus si vous les préférez assez liquides). Mixez jusqu’à obtention d’une crème lisse. Versez dans des bols, parsemez éventuellement d’algues du pêcheur.

Gateau au chocolat façon Pierre Hermé

gateau chocolat pierre hermé_cuisine bobo
Pour changer de ‘ma’ recette fétiche de moelleux au chocolat (piquée à Trish Deseine), j’ai testé une variante de Monsieur Pierre Hermé. Cela donne un gateau plus fin, plus léger.
Même si je reste addict au moelleux de Trish Desseine, je ne suis vraiment pas décue de cette variante archi simple du moelleux.

Ingrédients
250g de chocolat noir
250g de beurre pommade
200g de sucre
4 oeufs
70g de farine

Préchauffez le four à 180°C.
Hâchez le chocolat et le faire fonder doucement au bain-marie.
Dans le bol de votre robot, mélangez avec la feuille le beurre pomade et le sucre. Ajoutez ensuite les oeufs un par un en mélangeant 1 minute entre chaque oeuf.
Ajoutez le chocolat fondu, mélangez puis ajoutez la farine. Versez dans un moule et enfournez +/- 30 minutes.